Woman working in a beach
Catégories :
CollaborationDataProductivitéQualité de données

Ce post est écrit par Laetitia

En tant que Chief Marketing Officer chez Efficy, l’éditeur de CRM, je suis doublement sensible à la qualité des données qui sont dans mon CRM. Un, comme tout marketer, la data est ma matière première. Et deux, je passe mon temps à écrire des articles ou animer des webinars pour dire à nos clients que la data quality, c’est primordial. Alors, cet été, c’est décidé, je me lance dans un grand ménage… d’été. Pourquoi cette période ? Opérationnellement, il y a moins d’événements et les contacts nouveaux saisis y sont moins nombreux.

De ce grand ménage, voici cinq conseils qui, je l’espère, aideront certains d’entre vous pour le prochain été :

Désignez-vous responsable de la qualité de vos données !

La qualité des données devrait être l’affaire de tous mais malheureusement, c’est loin d’être le cas. Alors, il faut un responsable de la qualité de données. Puisque nous sommes les premiers intéressés (et les premiers impactés…), au temps s’y coller. Je vous conseille alors de mettre en place des KPIs (nombre de contacts sans adresse mail, nombre d’entreprises sans secteur d’activité renseigné, nombre de contacts dont la langue n’est pas renseignée…) et faire un point régulièrement (une fois par trimestre) pour corriger les défauts apparus dans l’intervalle.

N’ayez pas peur de jeter les données périmées !

Adoptez la méthode de Marie Kondo et supprimez tous les contacts qui ne vous sont plus utiles. Vous serez conforme au RGPD et vous vous concentrerez sur le cœur de cible pour vos communications. De mon côté, l’outil de purge dans le CRM m’a bien aidée. Et puis, pour les données dont j’avais toujours besoin à des fins statistiques, je les ai simplement anonymisées.

Partez à la chasse aux doublons !

Comme vous, j’avais des doublons dans mon CRM. Malgré toutes les alertes que j’avais mises en place au moment de la création des contacts, certains collègues bornés persévérants ont réussi à créer des doublons. Alors l’été est la période idéale pour utiliser la fonction « Destruction massive de mes doublons a posteriori » dans mon CRM. Certains critères sont imparables. Je me suis basée sur le numéro de portable pour ma part. Mais à chaque secteur ses critères…

Dosez le nombre de champs obligatoires !

Pour éviter que la data quality ne ressemble au supplice de Sisyphe, j’ai essayé de trouver l’équilibre entre les données utiles et celles dont je n’aurai besoin qu’occasionnellement. Je limite ainsi le risque qui pourrait pousser mes commerciaux à saisir leurs contacts dans un fichier Excel en dehors du CRM.

Acceptez de ne pas avoir le reflet exact de la réalité !

Pour vos ciblages, il est important de regrouper les personnes afin d’optimiser vos communications. Ainsi tant pis si le responsable marketing se retrouve dans la même case que le directeur marketing ou que le CMO, ils recevront la même communication.

Ce travail ayant été fait, croyez-moi, j’aborde la rentrée sereinement parce que je sais que mon ROI en sortira amélioré. Bonne rentrée à tous et rendez-vous pendant vos prochaines vacances pour le grand ménage !

Collaboration Data Productivité Qualité de données