Catégories :
Outil CRM

Ce post a été écrit par David Jiménez

Les entrepreneurs hexagonaux ne sont pas les plus connectés, mais ils n’ont rien de Gaulois obtus. Même s’ils changent leurs habitudes en douceur, ils s’adaptent aux évolutions technologiques qui secouent le monde du travail. État des lieux.

Les entreprises françaises seraient réfractaires au changement et aux nouveaux outils technologiques. Voilà le constat dressé en 2016 par le rapport Deloitte/Facebook sur la digitalisation des PME hexagonales. Selon cette étude, seulement 11 % de nos sociétés étaient alors dotées d’outils digitaux d’efficacité, comme les CRM.

La moyenne de nos voisins européens se situant à 18 % – avec 51 % en Finlande pour exemple – nous étions bien en retard. Cependant, cette situation ne doit pas occulter une réelle évolution des mentalités et des habitudes de travail hexagonales, en B2B, depuis deux ans.

Des sociétés convaincues par les avantages du Cloud

Franck Boulanger, marketing product manager chez Efficy, se souvient ainsi d’une période « d’évangélisation » où les entreprises étaient bien plus réfractaires au business connecté. « À l’époque, Efficy était un des précurseurs sur le marché des CRM mobiles et du cloud et il a fallu un certain nombre d’années avant que d’autres éditeurs fassent de même. »

Les entreprises étaient en effet assez peu réceptives à ces offres, tant elles redoutaient de ne plus héberger leurs propres données sur site. « Notre message était de dire que nos data centers garantissaient un niveau de sécurité bien supérieur à celui d’une PME, en interne. Très rapidement, le message a été véhiculé par toute l’industrie informatique. »

Aujourd’hui, les interlocuteurs de Franck Boulanger sont donc plus facilement conquis par les possibilités des CRM accessibles en mobilité, même s’ils restent attentifs à la sécurité de leurs données.

S’adapter aux outils numériques et aux nouvelles méthodes de travail

Avec le temps, les PME ne se contentent plus de simples services d’hébergement et de CRM consultables via un navigateur internet. Preuve que les choses évoluent, elles veulent désormais des applications accessibles à partir de tout type d’appareil, avec des données synchronisées en temps réel.

En effet, quels que soient les reproches faits aux PME françaises, elles sont bien obligées d’intégrer les nouvelles méthodes de travail et les outils comme les tablettes ou les smartphones.

« On peut même se demander si, à terme, certains départements des entreprises où les travailleurs sont nomades, comme les équipes commerciales ou le SAV, n’utiliseront plus que des applications 100 % mobiles », anticipe Franck Boulanger.

Toutefois, même si les ventes de PC baissent d’année en année, l’expert ne pense pas que les nouveaux outils connectés puissent supplanter les ordinateurs traditionnels. Sa clientèle reste, en effet, très sensible aux CRM mobiles accessibles via un simple navigateur.

La raison ? Le télétravail. « Le phénomène s’accentue ces dernières années, notamment avec l’essor des espaces de co-working et l’on constate de plus en plus de structures avec des collaborateurs très dispersés.

Dans ce contexte, les sociétés dont le système d’information est le plus intégré au cloud sont celles qui sont les plus flexibles, en plus d’être moins exposées aux risques matériels. Leurs collaborateurs peuvent continuer à  travailler depuis n’importe quel ordinateur, avec le même confort, les mêmes outils et sans perdre en productivité. » Un argument qui a de quoi convaincre les chefs d’entreprises les moins technophiles.

Outil CRM
Envoyez des SMS à vos prospects et clients grâce à Efficy CRM
Equipez vos forces de vente d’un CRM et gagnez en efficacité