Catégories :
MobilitéProductivité

Ce post est écrit par David Jiménez

Vie professionnelle, vie personnelle… Une limite parfois bien fine ! Dans mon cas, j’ai beaucoup mélangé les deux en faisant du télétravail.  Mais j’ai fini par tout faire mal, d’un point de vue pro et perso. Jusqu’à ce que je comprenne comment bien télétravailler…

Cet article a pour but de vous présenter mes sept principaux enseignements quant au télétravail. Et j’espère qu’ils vous seront utiles en cette période exceptionnelle de confinement (coucou le Coronavirus !). Prêts ?

 

1. Dédiez une pièce spécifique au télétravail

Une maison ou un appartement, en fin de compte, ce ne sont que « 4 murs ». Dans mon cas, j’ai commencé à travailler dans le salon. Et, en conséquence, tout l’espace est devenu mon « bureau ». Sauf que ma femme travaille, elle-aussi, depuis la maison, et elle a fait pareil. Si bien que, très rapidement, l’un dérangeait l’autre… Une visio-conférence, un coup de fil, tout devenait sujet à embrouilles. Même le bruit des touches du clavier de l’autre ! Il fallait réagir vite… Car, le salon est avant tout un lieu dédié à la vie de famille.

La solution : Dédier une pièce au télétravail. Même si nous n’avions pas « d’espace bureau » à proprement parler, nous avons réorganisé l’espace pour en créer un. La chambre est souvent un bon plan de repli !

Le résultat : La maison est redevenue un lieu de vie, un lieu de partage pour la famille.

 

2.  Imposez-vous un rythme et tenez-le

La première erreur que j’ai commise en commençant le télétravail a été d’en profiter pour dormir un peu plus, pour faire des choses à la maison, pour regarder la télévision, etc. Mais ces petites pauses par-ci, par-là ont tué ma productivité. Et c’est sans compter sur la présence des enfants s’ils sont à la maison eux-aussi ! Le rythme leur est essentiel également.

La solution : S’imposer un rythme de boulot et le tenir. Ainsi, dès que le réveil sonne, je vous encourage à sortir du lit, à filer sous la douche, à vous habiller… Bref, à garder les mêmes rituels que ceux que vous aviez avant cette période de télétravail.

Le résultat : Ce rythme que vous suivez va vous permettre d’être plus efficace, de mieux organiser vos journées… Et, lorsque votre journée de travail est terminée, fermez votre ordinateur et laissez-le dans votre « espace bureau ». C’est qu’il est temps de passer à la deuxième partie de journée : votre vie perso ! Vous verrez que ces habitudes vous permettront de moins tourner en rond, surtout si le confinement dure.

 

3. Téléphonez depuis votre « espace bureau »

Le télétravail implique souvent beaucoup plus d’appels téléphoniques et de visio-conférences. C’est sympa, ça aide à garder le lien social avec ses collègues. Mais, pour les personnes qui partagent votre espace, c’est terrible. Surtout si vous êtes dans le salon (cf point 1 de cet article !). Ou si vous avez besoin de faire les cent pas lorsque vous êtes au téléphone.

La solution : Restez dans votre « espace bureau ». Et, bien entendu, conservez ces instants de communication qui sont essentiels au télétravail. C’est un moyen efficace de « faire comme d’habitude », comme lorsque vous êtes au bureau. Chez Efficy par exemple, on a instauré une « pause-café en visio-conférence » à laquelle chacun est libre de se joindre ! ☕

Le résultat : Chaque télétravailleur travaille depuis son « espace bureau » (ma femme dans la salle à manger, moi dans la chambre) et tous les coups de fil restent dans ces espaces. Vous verrez aussi que, plus les jours passent, plus la tendance revient à la normale : les conversations redeviennent plus courtes et plus professionnelles.

 

4. Méfiez-vous de l’appel du frigo et des placards

Je vous vois déjà sourire… Pourtant, ce phénomène est bien vrai ! Lorsque vous êtes en télétravail, la tentation est immense. Tout est à portée de main, et puis ça vous fait une petite promenade d’aller de votre « espace bureau » à la cuisine. Mais, méfiez-vous c’est la promenade la plus terrible ! Pour preuve, j’ai pris 20 kgs en 6 mois de télétravail… Hum, hum !

La solution : Mangez à heures fixes. En temps normal, au bureau, vous ne preniez pas de goûter. Alors, pourquoi écouter votre estomac qui, soudainement, réclame un goûter ? Je ne suis pas nutritionniste, ni psychologue, mais je me suis appliqué la technique du « pourquoi ». Pourquoi ai-je envie d’un goûter, par exemple ? Souvent, c’est pour remplacer un lien social, un temps de pause ou de discussion que vous aviez entre collègues. Et, si vraiment l’appel du frigo est trop fort, prévoyez un stock de fruits ou d’en-cas sains.

Le résultat : Votre corps vous remerciera ! En période de télétravail, et plus encore en période de confinement, votre activité physique diminue considérablement. Alors, soyez raisonnables !

 

5. Faîtes le ménage chez vous

Avec le télétravail, on passe beaucoup plus de temps à la maison que d’habitude, et elle se salit de plus en plus vite ! Au début, ma femme et moi essayions de toujours nettoyer après le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner, mais cela ne marchait pas. Et créait des tensions dans notre vie de famille.

La solution : Nettoyez immédiatement. Chez nous, la règle est si quelque chose est sale, nous le nettoyons immédiatement. Étonnamment, nous passons encore moins de temps à nettoyer !

Le résultat : Nous avons l’agréable impression d’être dans un environnement propre, sain et rangé. C’est d’autant plus important en cette période de confinement liée au COVID-19 car votre domicile devient votre lieu multiple : vie de famille + travail + activités !

 

6. Fixez-vous un planning avec des objectifs

Au début de mes années de télétravail, j’avais souvent l’impression que ma journée était extensible et que j’étais distrait 10 minutes, je compenserai à un autre moment… Jusqu’à ce que vienne le choc de fin de journée : « Quoi, il est déjà 20h ?! » 

La solution : Fixez-vous un planning avec des objectifs. Comme au bureau, élaborez une to-do list quotidienne en prenant également en compte des moments de pause.

Le résultat : Le télétravail est un environnement bien plus propice à la concentration. On est moins interrompus qu’en open space. Alors, profiez-en pour faire ce que vous n’avez jamais le temps de faire : vous former, faire de la veille concurrentielle, analyser les tendances marché…

 

7. Demandez pardon

La vie de famille et le télétravail sont parfois très compliqués à combiner. Sachez-le, il y aura des moments de tension, des frictions. Certains vivent plus ou moins bien cette période longue durée de télétravail. D’autres auront des sautes d’humeur parce qu’ils se sentent comme « un lion en cage ». Alors, soyez à l’écoute les uns des autres. Restez positifs.

La solution : Demandez pardon. Cela arrive à tout le monde de « péter un plomb », de mal parler, d’en avoir par-dessus la tête… Le tout est de réussir à faire baisser la pression.

Le résultat : Ça va mieux ! Et on repart sur de bonnes bases.

 

Le succès du télétravail ne dépend que de vous !

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Et de tout cœur, je vous souhaite de réussir à mettre en place ces conseils pour faire face au confinement auquel nous devons tous nous plier.

Efficy continue d’être à vos côtés pendant cette période exceptionnelle, et notre activité continue, même à distance. Profitez-en aussi pour nous suivre sur les réseaux sociaux (Linkedin, Twitter, Facebook), nous partagerons régulièrement nos trucs et astuces pour vous accompagner dans le télétravail. Bien sûr, les replays vidéos de nos webinars sont toujours accessibles via notre chaîne Youtube ; c’est peut-être l’occasion d’améliorer vos connaissances sur nos solutions Efficy CRM et E-Deal CRM.

Quoiqu’il en soit, prenez soin de vous et de vos proches.

Mobilité Productivité