Catégories :

Ce post a été écrit par David Jiménez

Le RGPD, règlement général sur la protection des données, est le sujet récurrent en ce début d’année 2018 ! Ce dernier qui entrera en vigueur le 25 mai 2018 tend à renforcer la protection des données personnelles et à définir un cadre de traitement uniforme de ces données au sein de l’UE.

Se mettre en conformité avec ce nouveau règlement est un enjeu complexe pour chaque entreprise. Quelques uns des thèmes primordiaux que vous allez devoir traiter sont centrés sur la collecte, l’utilisation et la capacité à rendre compte des actions que vous effectuez sur les données personnelles. C’est à ce moment qu’un bon CRM peut devenir la clé de voûte de votre stratégie.

CRM et RGPD : contrainte ou opportunité pour sa relation client ?

Une nouvelle ère dans la sécurité des données personnelles

Et oui le RGPD vous oblige à redéfinir la notion de données personnelles et à repenser tous les processus de votre organisation autour de la sécurisation de ces dernières. Cartographie des données, audit de vos process, identification des zones de risques et sensibilisation de vos collaborateurs vont être autant de chantiers à mener pour engager votre transition RGPD.

Disposer d’un CRM efficace va vous permettre de centraliser tous vos traitements de données dans un référentiel unique mais également de sécuriser les différents niveaux d’accès à l’information !

Une opportunité d’innovation et de croissance à long terme

Encore beaucoup considéré comme une contrainte par les entreprises, le RGPD devrait pourtant être appréhendé comme une opportunité. C’est l’occasion pour chacun d’instaurer une meilleure culture de la donnée dans l’entreprise mais surtout d’optimiser les ressources techniques et humaines qui interviennent dans le traitement de ces données.

Impliquez vos équipes en commençant par le top management, élaborez un plan de transformation et accompagnez le changement dans une démarche responsable et pérenne de sécurisation des données !

Le RGPD induit de nouvelles contraintes fonctionnelles qui vont pousser chaque entreprise à innover et faire évoluer son offre. Nouveaux métiers (DPO) et évolutions produits vont émerger pour accompagner chacun vers sa mise en conformité. Ne loupez pas le coach en laissant vos concurrents se démarquer !

Enfin le RGPD redéfinit les bases de la relation client. Le client reprend le pouvoir sur ses informations personnelles et attend des entreprises une totale transparence quant à leurs utilisations. On ne compte plus les cas de mauvaises gestion des données personnelles (hacking) ayant eu des conséquences lourdes sur l’image de marque et la crédibilité des entreprises !

Saisissez l’opportunité RGPD pour bâtir une relation de confiance avec vos clients, transparence et sécurité optimale seront vos atouts pour engager vos prospects et fidéliser vos clients !

RGPD : le CRM clé de voûte de votre stratégie !

Pourquoi le CRM peut-il représenter un avantage concurrentiel pour votre organisation avec le RGPD ?

Systèmes et processus qui intègrent des données à caractère personnel sont souvent nombreux et peu connectés au sein de l’entreprise. Votre mise en conformité va vous obliger à regrouper et centraliser toutes vos données en un seul endroit : votre CRM. Outre un simple outil de saisie et stockage de données, un CRM efficace vous permettra de répondre aux besoins ponctuels et continu de votre organisation en terme de conformité RGPD. Confidentialité, gestion du consentement, archivage et gestion des traitements … autant d’interactions relatives aux données personnelles que vous serez en mesure de relier à chaque individu dans votre CRM. Ce dernier, pièce centrale de votre SI, simplifiera  et améliorera la gestion de vos traitements pour offrir à vos client une meilleure expérience.

RGPD : les nouvelles exigences pour votre CRM

A partir du 25 mai 2018 chaque entreprise devra donc être en mesure de prouver sa conformité, et chaque sous-traitant tel qu’un éditeur de solutions CRM va devoir fournir à ses clients les outils pour assurer leur conformité RGPD.

Droit de rectification

Toute demande de modification de données personnelles doit-être réalisable dans votre CRM de manière automatisée ou manuelle.

Droit à l’oubli

Vérifiez que votre solution permet l’effacement de données personnelles. Si par principe effacer des données n’est souvent pas compatible avec les fondements d’une solution CRM, des fonctionnalitées d’anonymisation ou de pseudonymisation irréversibles sont des moyens efficaces de respecter le droit à l’oubli.

Délai de conservation des des données

Votre CRM doit vous permettre de suivre l’activité de vos contacts et d’automatiser l’effacement des contacts inactifs dans le délai de temps défini.

Confidentialité des systèmes et services de traitements

Toute donnée considérée comme sensible doit être traitée avec un niveau de sécurité élevé. Votre CRM doit vous permettre de configurer des droits utilisateurs pour restreindre l’accès aux données personnelles.

Cartographie des données

Vous devez pouvoir exporter rapidement et simplement une vision claire de vos données personnelles stockées dans votre base.

Le RGPD est l’occasion de mettre en place une stratégie responsable et pérenne pour protéger les données personnelles de vos clients.

N’attendez plus pour challenger vos solutions et opter pour celle qui vous permettra de mettre en place et d’automatiser un maximum vos processus.