Soft-Skills-Habilidades-Blandas
Catégories :

Ce post a été écrit par Mae

Les compétences générales sont essentiellement les aptitudes non spécifiques à un emploi, qui sont généralement considérées comme des compétences sociales, telles que la façon dont vous interagissez avec les autres ou votre capacité à résoudre une situation, etc.

Appelées Soft Skills en anglais, certaines caractéristiques prédominantes peuvent être :

  • Compétences en matière de communication
  • Leadership
  • Ethique de travail
  • Résolution créative de problèmes
  • Gestion du temps
  • Résolution des conflits
  • Travail d’équipe

Dans le monde des affaires, les compétences « dures » peuvent être apprises et sont nécessaires pour réaliser correctement les activités.

Cependant, les compétences non techniques sont très importantes, car elles correspondent aux attributs personnels qui aident les gens à interagir efficacement avec les autres.

Selon une étude de l’université de Harvard, 85 % du succès des performances d’un professionnel est dû au bon développement de ses compétences non techniques et personnelles.

Les compétences non techniques que tout vendeur doit maîtriser

Il est clair que si vous ne parvenez pas à gérer votre entonnoir de vente, vous perdrez de nombreuses opportunités de vente.

Bien sûr, cela dépend beaucoup des compétences que votre équipe de vente met en place lorsqu’elle décroche le téléphone ou envoie un courriel froid à un client.

C’est pourquoi nous vous proposons 10 compétences non techniques qui, selon nous, doivent être maîtrisées à 100 % par tous les vendeurs :

1.- Soyez organisé

S’il s’agit d’une personne systématique (qui suit votre discours de vente à la lettre), lors du premier contact avec le client, elle pourra sûrement maximiser ses chances de conclure et être efficace en cours de route pour pouvoir attaquer un plus grand nombre de négociations.

2.- Avoir la volonté d’apprendre

Il va sans dire qu’avant de participer à un appel de vente, vous devez passer par un processus de formation.

Cependant, ceux qui sont prêts à faire un effort supplémentaire le feront plus rapidement et généreront un retour sur investissement pour votre entreprise, plus rapidement.

3.- Capacité à démontrer son expertise

Si votre vendeur devient un expert de votre produit et du marché, il peut établir la confiance et traiter les objections facilement.

4.- Traiter les objections

Quelle que soit la qualité de votre produit, les gens essaieront de vous trouver des excuses ou vous le diront franchement : non.

Dans ce cas, votre vendeur doit transformer rapidement et avec assurance chaque objection en une occasion de montrer une nouvelle valeur.

Fait important :

Un vendeur ne doit jamais répondre « non » lors d’un entretien de vente.

Quelle que soit la question ou l’objection, un vendeur talentueux doit être capable d’orienter la conversation dans une direction favorable. Selon Marketing Donut :

  • 44 % des vendeurs abandonnent après un seul « non » de la part d’un client
  • 22% abandonnent après deux « non »
  • 14% abandonnent après trois « non »
  • 12% abandonnent après 4 « non ».

Si l’on ajoute à cela le fait que 80 % des prospects disent « non » QUATRE fois avant de dire « oui », Marketing Donut recommande une stratégie des « cinq non », dans laquelle les équipes de vente continuent à s’accrocher et à travailler sur les cinq « non » avant que le client puisse être pleinement qualifié.

5.- Autre compétence non technique, tout vendeur doit avoir une attitude

Vous devez prospérer dans un monde de rejet. Il doit toujours avoir faim pour plus de succès.

Il doit avoir une mémoire courte pour le succès et l’échec.

6.- Soyez maître de votre sens de l’humour

La capacité à alléger une situation tendue est vraiment importante.

Et qui n’aime pas sourire de toute façon ?

Les conversations deviennent plus intéressantes, les gens sont plus attentifs et le ton est plus percutant.

7.- Ayez le sens de l’urgence

Votre vendeur ne peut pas être totalement laxiste dans les négociations et réussir.

Il doit gérer un sentiment d’urgence, qui doit être contrôlé dans le processus, afin de ne pas franchir la ligne du désespoir.

8.- Soyez authentique

Si votre vendeur ne peut pas être sincère, personne ne lui fera confiance et, par conséquent, il ne sera pas en mesure de conclure des affaires.

9.- Savoir mettre en valeur

Parler des caractéristiques est facile.

Cependant, parler de la valeur finale pour un utilisateur est parfois compliqué, mais pas impossible à vendre.

Il est clair que cela peut s’apprendre en cours de route, avec beaucoup de formation et d’expérience.

10.- Compétence non technique clé, savoir écouter

N’oubliez pas qu’écouter et entendre sont deux actions différentes.

Un client n’aime pas qu’on lui « parle ».

Un prospect aime que ses besoins et ses désirs soient reconnus, au cours d’une conversation où votre vendeur doit mettre votre produit en valeur, en fonction de ce qu’il comprend de votre client.

Un argumentaire de vente est à 80 % sans rapport avec les besoins du prospect et constitue une façon paresseuse de mener des négociations.

Mettez en œuvre les compétences non techniques dans votre équipe de vente, dès maintenant !

Les compétences générales désignent à la fois les traits de caractère et les compétences interpersonnelles qui influencent la capacité d’une personne à travailler ou à interagir avec les autres.

Le terme « soft skills » couvre un large éventail de compétences aussi diverses que le travail en équipe, la gestion du temps, l’empathie et la délégation.

Il s’agit d’attributs personnels qui influencent la capacité d’une personne à travailler ou à interagir avec les autres.

Ils facilitent l’établissement de relations avec les gens, instaurent la confiance et la fiabilité, et dirigent des équipes.

Ils sont essentiels à votre réussite sur le lieu de travail, au succès de votre entreprise et à votre vie personnelle.

Vous avez aimé l’article ? …. Avant de partir :

Essayez Efficy CRM
Le CRM le plus complet

Essayez Gratuitement